top-poker-players

Jouer le bluff parfait au poker

Si vous venez de commencer à jouer au poker, vous avez peut-être déjà ressenti l’envie de bluffer vos adversaires. Après tout, il n’y a rien de mieux que de ratisser dans un grand pot en n’utilisant que l’art de la tromperie. Mais votre chance peut bientôt s’épuiser si vous surjouez cette tactique, surtout si le joueur de l’autre côté de la table reconnaît votre tic. Voici quelques conseils pour jouer le bluff parfait, et transformer un visage de poker en profit.

Choisissez votre moment

bluff au pokerLe timing est la clé pour réussir le bluff parfait, et c’est une tactique que vous devriez utiliser lorsque vous jouez sur les meilleurs sites de poker en ligne. En fin de compte, vous ne devriez le faire que si cela vous donne une meilleure chance de gagner le gros lot que si vous aviez joué les cartes à mesure qu’elles étaient distribuées.

Vous ne devriez jamais entrer dans un tour de paris avec un plan préconçu pour bluffer ; savoir quand employer cette stratégie vient avec l’expérience. Vous devrez déterminer si votre adversaire est susceptible de se coucher, en vous basant sur la façon dont il a joué au cours des derniers tours. Cependant, il y a certaines situations dans lesquelles un bluff est statistiquement plus susceptible de payer :

Si votre position est la dernière du tour d’enchères, vous êtes dans une position parfaite pour déterminer la force des mains de vos adversaires. Si tout le monde a vérifié, il y a de fortes chances qu’ils détiennent des cartes médiocres ou qu’ils ne veulent pas prendre de risques – ce serait le bon moment pour augmenter les enjeux en bluffant.
Si vous jouez contre une petite pile (i.e. un adversaire avec peu de jetons restants), alors jouer un bluff au début du tour peut les convaincre de réduire leurs pertes. Cela pourrait aller dans l’autre sens, bien sûr – les joueurs qui ont peu à perdre sont tout aussi susceptibles de relancer que de se coucher.

Pensez à l’image

top-poker-playersVotre image de table est plus importante au poker que dans tout autre jeu de cartes. Après tout, ce sont vos adversaires qui décideront en fin de compte si votre bluff est réussi ou non. Les joueurs qui évitent constamment le risque seront perçus comme étant ” serrés ” – lorsqu’ils font de gros paris, ils sont plus susceptibles d’être crus.

Inversement, une image “lâche” est obtenue en jouant imprudemment avec vos jetons. Éventuellement, les adversaires essaieront de vous attraper sur vos bluffs, mais ils sont aussi plus susceptibles de parier sur vous quand vous aurez enfin une main forte.

Le potentiel de votre main

bluffer-au-pokerBluffer quand vos cartes n’ont aucune chance de prendre le lot peut être utile, mais les bons joueurs de poker blufferont aussi pour les garder dans le jeu en attendant une meilleure main sur le tour (les quatrième et cinquième cartes communes).

Donc, si vous n’avez besoin que d’une seule carte pour compléter un Flush, disons, vous pouvez miser lourdement sur votre adversaire au tour précédent, dans l’espoir de lui faire peur ou d’obtenir une main gagnante. C’est un semi-bluff, et avoir un plan B paie souvent à la table de poker.

Leave a Comment

Your email address will not be published.